Compte rendu : 10k de la Braderie de Lille 5


Hello,

comme vous le savez tous déjà (je pense en avoir assez parlé), samedi avait lieu la mythique braderie de Lille… Au programme, des centaines de milliers de bradeux et leurs objets improbables et deux courses : un semi-marathon et un 10 kilomètres.

Je me suis inscrite sur le 10 kilomètres, histoire de faire un « état des lieux » de mon petit niveau après quelques semaines d’entraînement.

J-1

La veille, je choisis de dormir sur place chez des amis (merci Adèle et Pierre <3) histoire d’être plus à l’aise le jour même ! Comme j’ai écrit un article ici sur comment se préparer pour une course, je suis hyper OPÉRATIONNELLE (Adèle, j’ai oublié mes épingles à nourrice !!!!). On se couche assez tôt histoire d’être en forme pour le lendemain.

 

JOUR J !

Réveillée avant même que le réveil sonne … Le stress ??? Mais noooon ! Adèle a un peu grincé des dents quand elle a vu qu’il fallait déjeuner trois heures avant … Pierre nous abandonne lâchement pour aller … bosser ! Honte à lui … et dire qu’il est prof ! On prend un bon petit déj avec des barres de céréales dont la recette est ici. On s’habille et nous voilà parties !

IMG_1053

Les mines un peu fatiguées quand même

Direction le métro ! Au départ, on voulait y aller en courant pour s’échauffer mais avec le monde … l’idée est vite oubliée !

Nous arrivons Boulevard de la Liberté et comment dire ??? C’est noir de monde ! Près de 15000 coureurs, ce n’est pas rien quand même ! Nous retrouvons tant bien que mal Delphine et Jéjé qui prennent le départ avec nous. Nous nous échauffons tranquillement. Bien sûr, en vraies filles que nous sommes, passage aux toilettes oblige… toilettes est un bien grand mot si on se réfère aux buissons que nous trouvons sur le chemin… On ne va quand même pas manquer le départ non mais !!!???

FullSizeRender

Heureusement, nous sommes assez bien placés, je n’imagine pas l’horreur de partir dans les derniers et de devoir supporter et l’attente et la foule. 10h45, le départ est donné ! C’est parti !!! Nous partons tous les quatre sur des allures différentes avec des objectifs différents. Rendez-vous à l’arrivée les gars !!!

Je lance mon application Nike+ et au bout de quelques centaines de mètres, je me rends compte qu’elle n’est pas lancée … tant pis, je ne perds pas de temps à enlever mon téléphone du brassard, je cours … et advienne que pourra !

Les premiers kilomètres se passent sans encombre, ils passent même relativement bien. J’ai de bonnes jambes, je pense que je vais un peu vite par rapport aux allures que je me suis fixée mais n’ayant pas de chrono, c’est difficile à dire. Le parcours est idéal, pas trop de monde, la possibilité de se faufiler entre les personnes, de grandes avenues dégagées, un terrain plat… que demander de plus ? (ah ma montre cardio partie en réparation peut-être ?)

Je m’attends à voir les kilomètres affichés sur le côté, mais je pense qu’avec le stress de ne pas connaître mon allure, je perds un peu mes moyens et la concentration qui va avec … Résultat, je ne sais pas du tout où j’en suis …

Je déduis (avec un peu de bon sens) que je suis au 5ème kilomètre lorsque je vois passer le ravitaillement (futée la fille !). Je ne m’arrête pas, je n’ai besoin ni envie de rien. Je dis quand même bonjour au point de côté qui fait son insidieuse apparition ! Hey you, i miss you so much, you know !!!

IMG_1060

Je pense que je commence à ralentir à partir du 6ème kilomètre. A ce moment-là, j’ai désespérément besoin d’un coup de boost qui n’arrive pas par l’opération du Saint-Esprit ! Les jambes suivent, la tête un peu moins mais je continue en me disant « un pas de fait, c’est un pas qui te rapproche de l’arrivée ! »

L’ambiance qui m’entoure est excellente et ça m’aide à tenir. Du monde partout, à chaque endroit du parcours, des encouragements qui fusent, ça fait du bien au moral !!! Y’a pas à dire, les gens du Nord alors !!!

Alors que je pense être presque arrivée, j’entends quelqu’un dire : « allez plus que quinze cents mètres !!! HEIN ??? QUOI ???? UN KILOMÈTRE ET DEMI ??? Alors, comment te dire ???? Je m’arrête quand ?! Là, tout de suite, ou j’attends encore un peu ? J’avoue qu’un grand sentiment de découragement m’envahit … mais un pas après l’autre, je continue tant bien que mal … quand soudain !!!! Oh miracle ! Oh joie ! Que vois-je ? La ligne d’arrivée ??? Mais oui !!! (après réflexion, j’ai sûrement mal compris « quinze cents mètres » voulait plutôt dire « quatre cents mètres »). Je sprinte pour terminer cette course au plus vite.

Chrono : 47’09 temps officiel. C’est mon meilleur temps. Je suis satisfaite d’être allée jusqu’au bout. On peut évidemment toujours mieux faire, mais cette course aura au moins le mérite de me servir de leçon pour les courses à venir …

IMG_1065

Je retrouve les copains qui ont tous atteint leur objectif. Trop contente pour ma copine Adèle qui espérait boucler les 10 en une heure et qui a finalement réussi à le faire en moins de 58 minutes.

IMG_1061-1

En conclusion

La première course de la saison que je juge satisfaisante à tous points de vue. L’ambiance était top, les conditions climatiques étaient parfaites (ni trop chaud, ni trop froid, pas de pluie ni de vent), le parcours bien délimité, les coureurs bien répartis (en tous cas de l’endroit où j’étais), un ravitaillement de qualité à l’arrivée… bien sûr, beaucoup de monde, mais on ne peut l’empêcher lorsqu’il s’agit de grosses courses comme celle-ci.

A refaire sans hésitation !

Vous y étiez vous aussi ? Racontez-moi !!!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Compte rendu : 10k de la Braderie de Lille