A bicyclette !


Hello,

12517143_10153647880535939_234003586_o-2

 

Comme vous le savez (ou pas), je suis un peu blessée en ce moment et donc je fais une petite pause course à pied (de quelques jours hein !)… Faut quand même avouer que la course à pieds est un sport dans lequel les blessures sont fréquentes. Il y a un an tout pile, j’avais une fracture de fatigue (j’en parle ici) et j’avais déjà, par conséquent, fait un peu de vélo histoire de continuer à m’entretenir physiquement.

Cela m’amène à revoir un peu ma façon de m’entraîner (ok 6 à 7 séances à pieds, c’est peut être un peu trop). Le vélo me semble être une bonne alternative.

 

 

Quels  sont les avantages pour un joggeur d’intégrer du vélo dans sa programmation ?

 

– Limiter les chocs :

 

C’est sans aucun doute l’avantage N°1. En effet, étant un sport « porté », le vélo évite les traumatismes articulaires, ce qui est la principale cause de blessure chez le coureur. Vous pourrez ainsi augmenter votre volume d’entrainement.

 

– Maintenir une activité physique :

 

Notamment chez les personnes qui sont en convalescence, en reprise, en surpoids ou pour les débutants. J’avoue que le fait de pouvoir continuer à avoir une activité physique malgré la blessure a un effet vraiment +++ sur le moral et ça c’est VRAIMENT important.

 

– Pour la récupération :

 

Après une séance de piste ou de fractionné par exemple, vous pourrez ainsi effectuer votre retour au calme sur le vélo, afin d’éliminer les déchets accumulés dans vos jambes.

 

– Varier les séances :

 

Le vélo a des talents cachés pour éviter l’ennui et garder une motivation au top (RPM, Aquabiking, Vélo de route, VTT ..).

 

– Récupération entre les séances :

 

En cas de fatigue musculaire ou articulaire, une sortie de 1H30 remplace avantageusement un footing en endurance. Faites tourner les jambes en privilégiant la fréquence plutôt que la force.

 

– Le vélo vous fera travailler différemment :

 

En effet, vous travaillerez des fibres musculaires plus profondes. En course à pied, ces fibres musculaires sont utilisées après environs 45’ seulement.

 

– Permet d’améliorer votre foulée :

 

Permet de travailler votre fréquence de jambes si vous « moulinez » sur le vélo et votre amplitude, votre force si vous utilisez un plus gros braquet.

Mais (parce qu’il y a malheureusement toujours un mais), quelques inconvénients sont à connaître :

 

– Le prix :

 

Le vélo, le casque, la pompe, les roues etc. Cela a un prix ! Privilégiez un vélo d’occasion pour commencer, et achetez un vélo adapté à vos besoins (ville, chemin, route). L’idée intéressante est peut être d’investir dans un home trainer qui vous permettra de pouvoir pédaler même lorsque le temps est mauvais.

 

– Le vélo est sujet à un moins bon rapport « temps/calories »:

 

La course à pied a un très bon rapport « dépense énergétique / temps d’entraînement » et celle ci est supérieure à celle du cycliste.

Par exemple, pour un homme de 75 kg réalisant 1h d’entraînement, il dépensera 920 Kcal en faisant un footing à 12 km/h contre 450 Kcal pour un tour de vélo à 26 km/h. En résumé, il doit faire 2h de vélo ou 1h de course à pied pour obtenir la même dépense énergétique.

 

–  Travail moins généralisé :

 

Le vélo fait travailler une moins grosse masse musculaire. Lorsque vous pédalez, vous avez une moins grosse utilisation des bras, des abdominaux, des pectoraux, des dorsaux etc que quand vous courez.

 

– Moins grosse sollicitation du cœur :

 

A intensité identique (70% Fréquence Cardiaque Maximum par exemple), la consommation d’oxygène et la dépense énergétique sont plus importants en course à pied.

 

En conclusion, que vous soyez coureur ou cycliste et quelque soit votre niveau, l’entrainement « croisé » entre ces deux sports ne peut être que bénéfique pour votre entrainement. Moi, je dis OUI, OUI, OUI ! Je pense vraiment revoir ma façon de m’entraîner en incluant une à deux séances de vélo dans la semaine.

A vos vélos !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *